Immigration



  1. En parler : une soirée consacrée aux attentats et à leur suite à Melun

    Le jeudi 19 novembre était prévu un meeting politique autour des propositions d’Europe écologie-les Verts pour les élections Régionales. Les attentats du vendredi 13 novembre ont bouleversé les esprits mais aussi les calendriers et les préoccupations qu’ils reflètent. Nous avons souhaité maintenir la réunion mais en transformer l’objet, pour pouvoir échanger sur ces évènements tragiques. En voici un compte-rendu. …

    Lire la suite
  2. L’immigration : les vrais chiffres (suite à la soirée-débat du 14 mars)

    La soirée du 14 mars dernier, à l’Espace Saint-Jean, consacrée à l’immigration, au racisme, à la xénophobie et à l’islamophobie, a été un succès : un soir de milieu de semaine, la salle, d’une centaine de places, était pleine. Nous comptions parmi les soutiens nombreux (partis politiques de gauches, syndicats, associations) et nous nous félicitons de la réussite de la soirée. Le mérite de l’organisation et de sa tenue à Melun revient principalement à Maxime Abdelaziz, membre du collectif D’ailleurs Nous Sommes d’Ici, et à Bénédicte Monville-De Cecco, militante écologiste engagée, elle aussi, dans le collectif. Bénédicte a, en outre, proposé une mise au point sur la réalité chiffrée de l’immigration dans le monde et pour la France. Comme promis ce soir-là, en voici la teneur (téléchargeable au format pdf en fin d’article). …

    Lire la suite
  3. Refus de l’immigration jetable

    Ce matin jeudi 8 décembre 2011, nous étions plusieurs militants de notre groupe local EELV-Melun-Val de Seine à participer à la manifestation organisée devant la préfecture de Seine-et-Marne contre l’indignité avec laquelle nos gouvernants traitent les femmes et les hommes étrangers et/ou immigrés qui vivent ou séjournent en France. Une militante EELV de Fontainebleau avait également fait le déplacement. Plusieurs associations comme la LDH ou RESF, le collectif D’ailleurs Nous Sommes d’Ici et des associations de terrain qui travaillent directement avec ces populations étaient présentes. Nous avons vu des femmes et des hommes de tous âges arrivés très tôt le matin, de toute la Seine-et-Marne, dont certains avaient dormi sur place pour avoir une chance de compter parmi les 70 élus qui obtiendront un ticket d’entrée et peut être verront leur dossier traité et leur demande avancer. …

    Lire la suite